Les nombreux avantages pour l’employeur

Conclure un contrat d’apprentissage c’est vous permettre de :

  • former un jeune à vos méthodes de travail
  • bénéficier d’exonérations de charges
  • percevoir des  primes
    • de l’État : 1800 € via Pôle Emploi
    • du Conseil Régional Ile de France (1500 € / an)

C’est un mode prévisionnel de gestion des ressources humaines : l’entreprise forme un jeune à sa culture, ses méthodes de travail. Ainsi le jeune est rapidement opérationnel et pourra éventuellement être recruté à l’issue du contrat.

C’est l’engagement d’une entreprise citoyenne : par ce mode de recrutement et de formation, l’entreprise contribue à l’insertion des jeunes.

Exonération :

  • Pour les entreprises de moins de 10 salariés
    Exonération de toutes les cotisations patronales et salariales d’origine légale et conventionnelle à l’exception des cotisations supplémentaires d’accident du travail et des cotisations supplémentaires de retraite complémentaire.
  • Pour les entreprises de plus de 10 salariés
    Avant avril 2009 : Exonération des seules cotisations patronales et salariales de sécurité sociale à l’exception des cotisations supplémentaires d’accident du travail, de la cotisation FNAL et du versement transport.

Depuis avril 2009 : exonération supplémentaire en lien avec Pôle Emploi.

Pour vous, chefs d’entreprises artisanales, commerciales ou industrielles, les avantages de l’apprentissage sont multiples.

Si vous cherchez à renforcer ou diversifier votre activité, ou encore à assurer la continuité de votre entreprise, l’apprentissage est certainement un moyen pertinent pour former de futurs professionnels aptes à répondre à vos propres besoins. C’est aussi une façon de rajeunir les effectifs de l’entreprise, tout en anticipant dans certains métiers la pénurie d’une main-d’œuvre qualifiée.

Les apprentis, ainsi formés au plus près des exigences professionnelles de l’entreprise, pourront devenir en temps utile des collaborateurs rapidement opérationnels – peut-être au sein de votre entreprise – et certains s’engageront à terme dans la reprise d’une entreprise. De plus, le recrutement d’apprentis permet à l’entreprise de réaliser une embauche à moindre coût, puisque ces jeunes n’entrent pas dans le calcul des seuils sociaux et fiscaux.

Participer à l’insertion des jeunes dans le monde professionnel est aussi l’occasion, au sein de l’entreprise, de dynamiser et de valoriser les compétences des salariés – tuteurs, responsables de la formation de ces jeunes.